Je m’appelle Colère

Je vous connais très bien sans que vous ayez conscience de mon arrivée. J’arrive toujours sans être invitée, c’est mon style. Les plus conscients d’entre vous me voient venir à des kilomètres, impossible pour moi de les approcher. Mes cibles favorites sont celles qui s’identifient à moi. Je peux alors exprimer tout mon mécontentement à travers eux. C’est à travers eux que j’existe :

« JE SUIS en COLÈRE »

disent-ils ! Ils croient être en colère, être la colère !! Mais c’est moi qui ait pris possession de leur pauvre corps… en entier ! Je leur fais perdre leur discernement, leur amour, je les manipule et j’entretiens mon feu avec leurs stupides blessures émotionnelles. Je les consume de l’intérieur. Et lorsque j’en ai fini, je vais chercher ma nourriture chez quelqu’un d’autres.

Je suis une énergie et comme toute énergie, j’ai besoin de carburant tout le temps. Je recherche chez les plus inconscients des motifs qui me permettront d’obtenir mon shoot, mon feu pour que ma flamme reste allumée.

J’entre par la porte dérobée d’un agacement, et je franchis le tapis rouge par la blessure d’injustice ou de trahison. Ah, c’est si facile… Ils sont tous obnubilés par leur petite personne, leurs petits problèmes, de leur petite vie. Heureusement, ils n’ont pas la moindre idée du pouvoir qu’ils ont. S’ils savaient qui ils étaient, ils ne s’acharneraient pas autant à avoir peur, raison, à être le plus fort, ou le plus ceci ou le plus cela, à se comparer, à s’entredéchirer… Même si certains commencent à se réveiller, Dieu merci, une grande majorité n’a encore rien compris et c’est tant mieux pour moi. Je peux papillonner d’un inconscient à l’autre.

Mon plus grand cauchemar serait que plus personne ne me ressente… Ne plus ressentir de colère !? Ça voudrait dire qu’ils seraient … heureux… ?! pouah nan … Quelle drôle d’idée… Je suis enfouie bien profondément dans leur cauchemar, leurs croyances, leurs frustrations, leurs blessures, leur fragilité. Ils ont une image si déplorable d’eux-même que j’ai encore de longues années de vie devant moi !

Toutefois, mon ennemi le plus redoutable est l’Amour. Je ne peux rien faire contre lui. Il m’a déjà enveloppé une fois, par surprise, au moment où je m’y attendais le moins… toute cette douceur et cette beauté réunies, c’était insupportable ! Cet amour qui se répand et m’envahit, j’ai bien failli disparaitre vers cette lumière. Heureusement que ma cousine JALOUSIE est venue à ma rescousse. Il était moins une que je disparaisse.


A toi qui ressent de la colère. Revenons sur la sémantique des mots. Sache que la colère est une énergie, ce n’est pas un être humain. Ce n’est qu’une partie de toi qui ressent de la colère. Tu es un être bien plus puissant que la colère elle-même. Alors, lorsque tu sentiras sa chaleur monter dans ton coeur, descendre dans tes bras et envahir ta tête, tu sentiras qu’elle est sur le point de faire un coup d’état dans ton corps. A ce moment là, accueille la à ta table en la regardant, sans lui parler, sans la nourrir. Cela peut paraitre disconvenant, mais rappelle-toi qu’elle vient sans être invitée !

Alors, as-tu envie de la nourrir ou de la faire jeuner ?

Avec tout mon amour

Sandrine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :