De l’Amélioration Continue à la Culture du Changement Part 2

La situation actuelle oblige les entreprises à  composer face aux changements incessants de l’extérieur. Une entreprise dont la structure interne est stable et en constante régénération est une entreprise qui a créée une culture du changement.

La réussite d’une entreprise réside dans sa capacité à faire confiance en ses équipes afin d’insuffler cet élan régénérateur.

Généralement, l’organisation soutient peu les employés dans la zone de création de valeur à savoir l’endroit où la valeur est crée à l’attention du  client. Les employés sont soumis à exécuter leur travail, that’s it.

Dans l’inconscient collectif le rôle du manager, jusqu’au rôle du PDG,  voit dans leur symbolique cette autorité comme étant la seule qualifiée pour donner des réponses à tous  les problèmes de la structure.

  • D’un point de vue « Equipes », voyez ici le prisme « manager qui a réponse à tout », « il sait lui, c’est le chef », « il est payé pour résoudre les problèmes », « moi je ne suis pas payé pour penser »…
  • D’un point de vue « Manager », voyez le prisme manager : « je ne sais pas tout sur tout », ou au contraire « ils feront comme j’ai dit », « après tout c’est moi qui décide, c’est mon rôle » …

> La culture de changement passe aussi par le changement des mentalités des équipes tout comme celles des têtes pensantes. Toutes personnes avec un cerveau est capable d’apporter des idées face à un problème, spécifiquement quand cette personne est confrontée à la réalité du terrain de manière quotidienne… responsabiliser, fédérer, faire prendre des initiatives.

La réussite d’une entreprise réside dans la manière dont les employés font leur travail. Tout se joue dans l’invisible. C’est la confiance que la direction porte à ses employés pour créer de la valeur directement à ses clients que réside la clé de la transformation.

Cela demande à l’organisation de partager la vision du business, de changer d’état d’esprit et de comportements, de changer quelques habitudes aussi et d’en acquérir d’autres pour entrer dans le cercle vertueux de l’Amélioration Continue.

Lorsque le manager (et les équipes) a un mindset orienté « bienveillance« , qu’il crée de la valeur autour de lui en faisant confiance à ses équipes, qu’il mesure les évolutions, qu’il communique judicieusement sur les objectifs business, va sur le terrain pour les encourager, identifier les problèmes éventuels et apporter de la valeur à ceux qui en crée directement auprès des clients c’est toute la structure qui bénéficie et au final le client qui est mis en valeur.

Le changement s’installe alors dans l’ensemble de la structure pour le plus grand bénéfice de tous.

La transformation intérieure d’une structure ou d’un être humain revient à peu près à la même démarche. Il s’agit :

  • Identifier le dysfonctionnement,
  • Comprendre pourquoi il est présent,
  • Trouver un levier correcteur, identifier une solution et partager des idées,
  • Se mettre en action, agir, regarder le résultat obtenu et répéter pour faire de ce levier une nouvelle habitude,
  • Cultiver cette culture du changement en continuant d’identifier des problèmes, de comprendre, de résoudre, de se mettre en action et ainsi de suite.

Une structure qui ne remonte pas de problèmes est une structure qui n’évolue pas et qui finira à terme par se scléroser. Le mouvement c’est la vie et la vie est faite de changements. Pour être et travailler dans un environnement sain, bienveillant et en harmonie avec l’expérience client, mieux vaut être confortable avec le changement. C’est là où j’interviens.

Bienvenue dans l’Amélioration Continue ou la Culture du Changement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :